imprimer l'article

Qu'est-ce qu'une micropilule ou pilule microdosée ou pilule progestative ou pilule microprogestative

La pilule, c'est un mode de contraception très sûr... mais pas toujours facile à comprendre. La micropilule, est-ce que c'est mieux qu'une minipilule ou qu'une pilule normodosée ? Et c'est quoi exactement ?

Dr Catherine Solano, le 16/10/2008

 

Si tu regardes la notice d'une pilule, tu peux voir des indications peut-être pas très claires : pilule combinée, minidosée, normodosée, microdosée, monophasique, biphasique ou monophasique... Pilule progestative, pilule continue... aff-fre t'aide à y voir clair.

 

Qu'est-ce qu'une micropilule ou pilule microdosée ou pilule progestative ou pilule microprogestative ?
Cette pilule contient un seul type d'hormone, un progestatif. Elle est donc très différente des autres pilules qui, bien plus utilisées, sont des pilules combinées et contiennent deux sortes d'hormones, un progestatif, mais aussi un estrogène (l'éthinylestradiol).
 
Ainsi,
Les pilules normodosées contiennent beaucoup d'éthinylestradiol, (50 ug)
Les minipilules contiennent nettement moins d'éthinylestradiol (40 ug ou moins)
Les micropilules ne contiennent pas du tout d'éthinylestradiol.
 
Attention, certaines personnes et certains sites confondent les pilules minidosées et les microdosées !
 
Quelles différences entre une pilule microdosée et les autres pilules ?
La pilule microdosée ne présente pas les mêmes inconvénients que les autres pilules mini ou normodosées. On peut la prendre plus facilement quand on a quelques difficultés avec sa santé, diabète, Hypertension artérielle, tabac, antécédent de phlébite ou d'embolie, cholestérol élevé...
Elle présente nettement moins de risques pour la santé. Elle peut aussi être utilisée pendant l'allaitement, contrairement aux autres pilules.
 
 
Mais la pilule progestative présente un inconvénient de taille : elle est moins efficace. Le risque de grossesse, même sans oubli est plus élevé qu'avec une pilule minidosée. Et en cas d'oubli, la zone de risque arrive très rapidement, dès deux à trois heures d'oubli. La marge est donc étroite. Si elles sont moins efficaces, c'est qu'elles agissent surtout en épaississant la glaire cervicale (pertes blanches qui aident les spermatozoïdes à remonter dans l'utérus), mais elles en bloquent pas du tout ou pas très bien l'ovulation. Du coup, dès quelques heures d'oubli, l'ovulation peut survenir.
Un autre inconvénient, c'est que ces pilules peuvent entraîner des saignements plus ou moins réguliers ou au contraire, une absence totale de règles. Cela peut se révéler très gênant pour certaines femmes.
 
Quel mode d'utilisation pour les pilules microdosées ou progestatives ?
Ces pilules se prennent sans interruption par plaquettes de 28 pilules. On la commence le premier jour des règles et on ne l'arrête jamais.
 
 
 
Quelles sont les pilules microdosées ? On te donne des noms !
Microval, Milligynon, Cerazette, Ogyline.

Envoie ton témoignage !

ript>